Le Cheikh Jaber a été reçu à Beit Salam

Son Altesse Jaber Al Sabah Al Moubarak Al Sabah, accompagné d’une forte délégation, a été reçu par le Président de la République au Palais présidentiel de Beit Salam ce samedi 02 décembre 2017.

D’emblée le Président de la République s’est dit très heureux d’accueillir son hôte et il a même  bousculé son agenda international pour pouvoir le recevoir et attester, si besoin était, de l’excellente relation de fraternité et d’amitié  entre les Comores et le Koweït. Le Président de la République a aussi demandé à Son Altesse de transmettre à  l’Emir du Koweït, à  toute la famille régnante et au peuple ami du Koweït, ses meilleurs vœux de bonheur.

« Les intérêts du Koweït aux Comores seront protégés et j’ai donné des instruction fermes pour que des dispositions soient prises pour cela. J’ai aussi donné des instructions au Ministre des Finances et au Secrétaire Général du Gouvernement pour qu’il y ait une attention particulière dans les nouvelles relations entre la Banque Fédérale des Comores et l’Union des Comores, notamment dans la relance des activités de la banque. Je suis persuadé que cette banque a les capacités  de nous accompagner dans notre politique d’investissements et dans notre volonté de faire des Comores un pays émergent à l’horizon 2030 » a dit le Président de la République. « Je demande à mon ami Cheikh Jaber d’être l’avocat des Comores dans le monde pour la mobilisation de l’investissement et le développement économique » a conclu le Chef de l’Etat.

Le Cheikh Jaber Al Moubarak Al Sabah a remercié la position du Président Azali Assoumani dans la situation de la BFC à Moroni. Il a aussi salué le soutien du Gouvernement comorien dans la crise qui a frappé la BFC. Le Cheikh Jaber a informé le Président de la République de la condamnation de Bashar Kiwan de 5 ans de prison au Koweït.

« Monsieur le Président ce que vous avez fait pour moi et mon pays, nous ne l’oublierons pas. Cela restera gravé dans mon cœur. Je vous assure que nous ferons tout pour accompagner le développement économique des Comores. Je vous remercie enfin d’avoir perturbé votre agenda international pour pouvoir me recevoir. Cela témoigne de la très grande amitié qu’il y a entre vous et moi, mais aussi et surtout entre l’Union des Comores et mon pays » a dit le Cheikh Jaber Al Sabah Al Moubarak Al Sabah.

source: beit-salam

Le nouvel ambassadeur soudanais est reçu en audience par le secrétaire d’état Hamidou Karihila

Deux jours après avoir présenté ses lettres de créance au chef de l’état, le nouvel ambassadeur soudanais aux Comores a porté son choix sur le Secrétaire d’état comorien chargé de la coopération avec le monde arabe pour sa première rencontre avec les autorités comoriennes. C’est dans son bureau, vendredi 24 novembre, que le secrétaire d’état Dr Hamidou  karihila a reçu le diplomate soudanais Issam Mohiuddin Khalil.

Il a d’emblée  souhaité la bienvenue au nouvel ambassadeur dans le pays, louant les relations fructueuses ainsi que la coopération des Comores et du Soudan dans divers domaines.

Les deux parties ont également discuté de plusieurs questions importantes liées aux relations bilatérales entre les deux pays et ont souligné que le processus de relations entre les Comores et le Soudan s’étend sur de nombreuses années, « Nous, dans notre pays, avons tout le respect et toute l’appréciation pour cette grande coopération », a déclaré Karihila.

Le secrétaire d’état a aussi évoqué les relations historiques et culturelles qu’il entretient personnellement avec le Soudan, où il s’est rendu pour la première fois en 1996, alors qu’il était conseiller spécial du défunt président Mohamed Taki Abdoulkarim.

Avant de clore ses propos, le patron de la coopération avec le monde arabe a souligné les dispositions prises pour organiser les « assises nationales » en décembre, soulignant que ce grand événement nécessite le soutien de pays frères et amis.

De son côté, le nouvel ambassadeur soudanais à Moroni, Issam Mohiuddin Khalil,  a exprimé la bonne impression qu’il avait eu des Comores : « J’ai remarqué la bonne impression et l’amour que les Comoriens ont pour le peuple soudanais dès mon arrivée » a commenté le diplomate soudanais.

Il a souligné que la République démocratique du Soudan – le gouvernement et le peuple – considère les Comores comme un pays frère du point de vue historique. Pour le diplomate, ces deux pays resteront pour toujours inséparables, quoi qu’il en soit, soulignant que ce fait historique est connu de tous les Soudanais du pays, du président Omar al-Bashir au dernier citoyen ordinaire du soudan, exprimant la pleine disposition de son pays à assister les Comores dans le cadre du dialogue national prévu pour le mois de décembre prochain.  L’Ambassadeur de la  République Démocratique du Soudan auprès de Moroni Issam Mohiuddin Khalil a apprécié les grands efforts déployés par le Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération avec le Monde Arabe Dr. Hamidou Karhila pour « l’arabisation des Comores En fournissant à la bibliothèque arabe de nombreux ouvrages précieux » a conclu le diplomate soudanais

Un Nouvel Ambassadeur du Soudan aux Comores

Son nom est ISAM MOHIELDIN KHALIL, il est le nouvel Ambassadeur de la République du Soudan en Union des Comores et  a présenté ses lettres de Créance au Chef de l’Etat SEM AZALI Assoumani.

La cérémonie a eu lieu ce mercredi 22 novembre 2017 au Palais de Beit-Salam en présence de  SEM Monsieur SOUEF MOHAMED EL AMINE, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie, Chargé des Comoriens de l’Etranger  et de  Monsieur Youssoufa MOHAMED ALI, Directeur de Cabinet du Président de l’Union des Comores, chargé de la défense.

ISAM MOHIELDIN KHALIL remplace à ce poste ESSAM ELDINE KHALIL EL RIH rappelé dans son pays pour occuper d’autres fonctions.

Les relations bilatérales entre les Comores et le Soudan sont au beau fixe. En mars dernier le secrétaire d’état chargé de la coopération avec le monde arabe Dr Hamidou Karihila avait effectué une visite de très haute importance à Khartoum où il a été reçu par le président soudanais Son Excellence Omar El Bachir. Ce jour là devant la presse, le secrétaire d’état avait confirmé être porteur d’un message spécial du chef de l’état dont la teneur reposait toujours sur le renforcement des relations bilatérales des deux pays : « je suis envoyé par le chef de l’état Son Excellence Azali Assoumani pour apporter un message spécial à son homologue soudanais et exprimer notre reconnaissance au gouvernement soudanais pour le soutien qu’il apporte à notre pays » avait déclaré Dr Hamidou Karihila à sa sortie d’audience. Au cours de cette même visite, les autorités soudanaises par l’intermédiaire du ministre des affaires étrangères Ibrahim Gandour ont manifesté une volonté d’un éventuel voyage du chef de l’état comorien à Khartoum.

Les relations entre nos deux pays datent de plusieurs années. Le Soudan, indépendant en 1956, a toujours été une terre d’accueil pour les jeunes comoriens en quête d’une formation académique ou professionnelle. L’archipel compte aujourd’hui un grand nombre de lettrés musulmans et autres cadres formés dans les universités et grandes écoles du Soudan. Feu fundi Mohamed Charif (Iconi) a été, de son vivant, le symbole des premières générations d’étudiants comoriens au Soudan. Malgré ces bonnes relations de très longue date, le premier ambassadeur du soudan avait présenté ses lettres de créance en août 2011 et il a fallu attendre jusqu’en janvier de l’année suivante pour que le drapeau de ce pays flotte sur le toit de leur représentation.

Une délégation du Fond Koweïtien reçue par le ministre Souef Mohamed Elamine

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Souef  Mohamed  Elamine a reçu le matin de ce lundi 20 novembre dans  son bureau une délégation du Fonds koweïtien pour le Développement Economique Arabe conduite par M. Abdullah Sulaiman Al-Saqer, assistant du Directeur Régional des Etats Arabes. Plusieurs sujets ont été évoqué tout au long de cette rencontre notamment la contribution du Fonds koweïtien au développement global de l’Union des Comores, d’autant plus que ses relations avec l’Archipel datent du lendemain de l’accession des Comores à la souveraineté internationale, plus précisément  en 1976.

Abdullah Sulaiman Al-Saqer, a déclaré que les activités du Fonds dans les îles sont diversifiés. il a cité entre autre, l’appui du fond koweitien dans la réhabilitation de certaines routes du pays, la téléphonie mobile ainsi que  le développement du port de Mutsamudu à Anjouan. Le directeur Régional a aussi évoqué la fourniture de certains nombres d’experts dans différents domaines ainsi que la prise en charge du coût d’achat d’un certain nombre de bateaux de pêches comoriens. Le fond koweitien a aussi contribué dans les travaux d’assainissement en eau potable sur l’ile de la Grande Comore  et participe aux études de la géothermie.

Dans le domaine sanitaire, la délégation du fond koweitien a évoqué leurs parts actives pour doter certains hôpitaux comoriens  des fournitures de médicaments et de matériel médical.

Pour sa part, le Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Souef  Mohammed Elamine, a exprimé ses remerciements et sa gratitude pour les réalisations du Fonds koweïtien pour le développement économique  des  Comores.

Cela témoigne de la profondeur des relations, de la volonté réelle et de la détermination du Fond Koweitien  à participer à la renaissance des Comores, ce qui augmente notre considération et notre appréciation de la contribution des États arabes au gouvernement et au peuple comoriens.

Dr Karihila reçu par le vice ministre koweïtien des affaires étrangères

Le Secrétaire d’état comorien chargé de la coopération avec le monde arabe Dr Hamidou Karihila se trouve au Koweït depuis Mardi dernier. Avec un calendrier très chargé, le secrétaire d’état comorien a rencontré le 16 novembre le vice ministre des affaires étrangères de Etat de Koweït, Khaled Al-Jarallah. Tout au long de cette rencontre beaucoup d’aspects ont été évoqué par les 2 parties relatifs au renforcement des relations bilatérales entre ces deux pays arabo-islamiques et  frères.

Un message écrit du président comorien Son Excellence Azali Assoumani a son ami et frère Émir de l’Etat du Koweït, Son Altesse Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, a été remis au vice ministre par le secrétaire d’état comorien. Rappelons que le secrétaire d’état Comorien est à la tête d’une délégation comorienne partie au Koweït pour participer au forum culturel dans le cadre des activités de « Koweit, la capitale de la jeunesse arabe ». Dans ce forum  11 pays arabes dont les Comores ont honoré de leur présence  à l’événement.

Déplacement du ministre des affaires étrangères au caire

 Souef MOHAMED ELAMINE reçu par son homologue égyptien

Le Ministre Égyptien des Affaires Etrangères, Sameh Shukri, a reçu le 11 novembre  dernier le Ministre comorien des Affaires Etrangères, Souef  Mohamed Elamine. La discussion des deux responsables  a tourné autours  des relations bilatérales globales entre les deux pays et des moyens à mettre en œuvre pour les développer dans tous les domaines.

A en croire, Le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Ahmed Abu Zeid, au cours de cette rencontre, le ministre comorien a remis à son homologue égyptien  une lettre du président de l’Union  des Comores à son frère et ami  président de la République d’Egypte.

Pour cette occasion, M. Shukri a souligné les relations privilégiées entre les deux parties et leur participation dans les milieux arabes, islamiques et africains. L’Egypte souhaite développer des relations bilatérales dans tous les domaines, en particulier dans les domaines de l’énergie, Ainsi que l’éducation et la culture.  Le ministre des Affaires étrangères des Comores a remercié l’Egypte pour avoir accueilli les étudiants comoriens, il a aussi insisté que ces derniers  se sentent dans leur deuxième patrie et apprécient la sécurité et le confort. Selon toujours le porte parole du ministère égyptien des affaires étrangères, le ministre des Affaires étrangères égyptien a salué la reconnaissance de l’Egypte pour la coordination permanente entre les deux parties dans les forums régionaux et internationaux et a salué la stabilité politique des Comores, soulignant le soutien de l’Egypte à l’organisation des assises nationales des Comores. Dans ce contexte, Souef Mohamed El-amine a passé en revue les modalités des assises que le pays a l’intention de lancer en décembre, ainsi que les positions des différentes parties à son égard.

En ce qui concerne la lutte contre le phénomène du terrorisme et la pensée extrémiste, Shukri a souligné la portée de la lutte contre ce phénomène, soulignant à cet égard  le rôle prépondérant de l’Université d’Al-Azhar et du Mouftorat Egyptien.

Pour clore l’entretien, le Ministre des affaires étrangères des Comores a présenté ses condoléances à l’Egypte sur le récent attentat terroriste dans la région des oasis, soulignant la condamnation de son pays dans les termes les plus forts de ces actes terroristes.

  1. Shukry a également exprimé l’aspiration de l’Égypte à la participation des Comores au Forum de l’Afrique 2017, qui devrait avoir lieu à Charm el-Cheikh en décembre 2017.

Rappelons que l’Egypte accueille environ 3 000 étudiants Comoriens

Avec http://www.tahrirnews.com

Rencontre entre le ministre des affaires étrangères comorien et le président de la commission de l’Union africaine

Addis Abéba, le 9 novembre 2017: Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a reçu en audience M. Souef Mohamed El-Amine, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et de l’Intégration de l’Union des Comores, à Addis Abéba, le mercredi 8 novembre 2017.

Lors de la rencontre, le Ministre comorien a fait le point sur la situation politique dans son pays, plus particulièrement sur l’organisation, à Moroni, à partir du 12 novembre 2017, d’un Dialogue national. A cet égard, le Ministre sollicité l’accompagnement et le soutien de l’Union africaine.

Le Président de la Commission a réitéré l’attachement continu de l’Union africaine à la stabilité et au développement des Comores et souligné la nécessité de consolider les acquis obtenus. Dans ce contexte, l’Union africaine suivra de près le déroulement du Dialogue national et dépêchera une délégation pour y participer.

source: http://www.peaceau.org/fr/article/communique-sur-la-rencontre-entre-le-president-de-la-commission-de-l-union-africaine-et-le-ministre-des-affaires-etrangeres-de-la-cooperation-et-de-l-integration-de-l-union-des-comores

L’Afrique de l’Est discute de la croissance et de la transformation des économies de la région

L’industrialisation est un facteur clé pour la croissance et la réalisation des objectifs nationaux de développement. C’est l’un des messages principaux de la 21ème réunion du Comité Intergouvernemental d’Experts en Afrique de l’Est, ouverte ce mardi 7 novembre à l’hôtel Retaj Moroni aux Comores.

Plus de 200 participants provenant de 14 pays se réunissent pour discuter des accélérateurs et des freins à la croissance et à la transformation des économies d’Afrique de l’Est. Parmi les contraintes, la faible performance du secteur manufacturier a été mise en avant.

Cette réunion de trois jours est organisée conjointement par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à travers son bureau pour l’Afrique de l’Est, et le Gouvernement de l’Union des Comores.

S’exprimant à l’ouverture de la réunion, Monsieur Djaffar Ahmed Said Hassani, le Vice-Président chargé du Ministère de l’Economie, de l’Energie, de l’Industrie, de l’Artisanat, du Tourisme, des Investissements, du Secteur Privé et des Affaires Foncières de l’Union des Comores, a déclaré que cette réunion arrivait à point nommé, au moment où le Gouvernement réaffirmait sa vision de faire des Comores un pays émergent d’ici à 2030.

« Au niveau régional, la croissance est au rendez-vous, et on peut espérer enterrer l’afro-pessimisme », a déclaré le Vice-Président.

Au cours des cinq dernières années, la CEA a exhorté les pays africains à associer leurs ambitions en matière de développement à un soutien accru aux secteurs manufacturiers et industriels qui génèrent de nombreuses opportunités d’emploi. La réunion de Moroni fera le point sur les progrès réalisés vers la transformation économique.

Dans son discours d’ouverture, M. Andrew Mold, le Directeur par intérim de la CEA en Afrique de l’Est, a souligné que « l’objectif principal de cette réunion est de discuter des accélérateurs et des freins à une croissance plus durable et inclusive. Cette réunion est destinée à permettre aux États membres d’échanger sur leurs expériences afin éviter les pièges les plus fréquents, » a ajouté M. Mold.

La réunion est également une plate-forme pour échanger sur les meilleures pratiques. Le Gouverneur de Ngazidja, M. Hamadi Hassani, s’exprimant au nom du Ministre des Finances, a déclaré qu’il était heureux de réunir des décideurs et des experts de toute la région pour discuter des enjeux du développement et des solutions potentielles. « Notre pays progresse, et nous sommes ravis que les pays voisins nous aient fait confiance pour accueillir un tel événement », a déclaré M. Hamadi.

  1. Matthias Naab, le Coordinateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant résident du PNUD aux Comores, a ajouté qu’il s’agissait d’« une formidable opportunité pour le pays dans cette quête d’intégration économique réussie ».

L’amélioration de la compétitivité du tourisme, le développement du secteur privé, les investissements dans les infrastructures régionales et l’économie bleue font partie des sujets qui seront discutés pendant la réunion.

Pour plus d’information, veuillez contacter :

Missile tiré depuis le Yémen intercepté au-dessus de la capitale d’Arabie saoudite

Les autorités comoriennes réagissent

Un missile tiré depuis le yemen a été intercepté au dessus de la capitale saoudienne de Riyad, samedi 4 novembre dernier.

Le missile intercepté non loin de l’aéroport international King Khaled dans le nord de la capitale saoudienne n’a pas fait de blessés ni occasionné des dégâts. Cependant les bonnes relations qui lient les Comores et l’Arabie Saoudite ont poussé  le président de l’Union des Comores, Son Excellence Azali Assoumani, dimanche dernier a adressé un télégramme au gardien des deux saintes mosquées, le roi Salman bin Abdul Aziz Al Saoud – que Dieu le protège –

Le président comorien a fermement condamné le tir de ce missile par les milices houthi. Il a également appelé le Tout-Puissant à protéger le Royaume d’Arabie Saoudite de tous les méfaits et à établir sa sécurité et sa stabilité sous la sage direction du Gardien des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud. Dimanche dernier, lors de la commémoration du 19ème anniversaire de la mort de l’ancien président Mohamed Taki Abdoulkarim à Mbeni, le grand Moufti de la république a aussi reformulé les mêmes vœux que ceux du président de l’Union des Comores notamment ceux de prier le tout puissant pour la protection de nos lieux saints de l’islam.

Une Délégation de l’IIRO reçue par Hamidou Karihila

Le Secrétaire d’Etat chargé de la coopération avec le monde arabe Dr Hamidou Karihila a reçu ce matin du 02 novembre une délégation de l’ONG IIRO. Cette ONG arabe est venu discuter avec le secrétaire d’état de l’évolution des travaux dont l’ONG assure le financement. Trois Hôpitaux du pays sont pris en charge par cette ONG notamment l’hôpital de Oichili en Grande Comore, Tsembehou à Anjouan et Nioumachoua à Mohéli. l’ONG IIORA contribue à la recherche des équipements destinés à ces hôpitaux, leur extension ainsi que l’introduction de certaines spécialités qui ne s’y trouvaient plus jadis. Le chef de la délégation Djamal Anzam s’est dit satisfait de l’accueil qui lui a été réservé par le Secrétaire d’Etat.

L’International Islamic Relief Organization (IIRO en Anglais) ou Organisation Internationale de Secours islamique (en français)est une organisation caritative créée en 1978 et dont le siège est à Jeddah en Arabie Saoudite.