COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Son Excellence M. Souef Mohamed El-Amine, a reçu l’après-midi de ce lundi 16 octobre le corps diplomatique et les Représentants des Organisations Internationales accréditées aux Comores pour un tour d’horizon de l’actualité nationale.

Il a d’abord souhaité la bienvenue au nouvel Ambassadeur de la République Populaire de Chine, Son Excellence He Yanjun, et salué le départ de l’Ambassadeur de France aux Comores, Son Excellence Robby Judes.

Le Ministre a particulièrement axé son intervention sur les Assises nationales, ce grand rendez-vous des forces vives du pays dont l’objectif est de dresser le bilan des quarante-deux ans d’indépendance de l’Union des Comores.

Le Ministre a rappelé les différentes péripéties et crises institutionnelles que notre pays a connues tout au long de son histoire. Il a souligné l’impérieuse nécessité de tirer au clair certaines questions, notamment celles liées aux assassinats politiques, en fixant les responsabilités des uns et des autres.

Pour lui, ces Assises vont permettre de faire une analyse profonde de la situation nationale en vue d’aboutir à des orientations plus claires dans le cadredes projections nationales vers l’avenir.

Par ailleurs, Son Excellence M. Souef Mohamed El-Amine a dénoncé avec fermeté la démarche entreprise par une liste de personnalités politiques auprès de certaines organisations internationales en vue de remettre en cause le bien-fondé des Assises nationales.

Il regrette que ces éminentes personnalités dont la plupart ont eu à occuper par le passé les plus hautes fonctions de l’Etat attisent la peur et s’identifient aujourd’hui à une entité insulaire pour des raisons bassement politiciennes.

Il a précisé que l’initiative des Assises émanait de la société civile comorienne et le Président de la République et son gouvernement n’ont fait qu’y adhérer.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération s’est réjoui de l’intérêt que l’Organisation des Nations Unies (ONU) attache à la tenuede ces Assises et se félicite de l’envoi programmé à Moroni d’un représentant spécial du Secrétaire Généralen vue de mener des consultations sur place et ainsi faciliter le dialogue entre les différentes parties prenantes.

Il a insisté sur le caractère « comoro-comorien » de ces Assises nationales et sur la neutralité positive que doit observer la communauté internationale durant tout le processus.

Son Excellence M. Souef Mohamed El-Amine a enfin fait part de la capacité du peuple comorien à transcender les clivages politiques et à s’asseoir autour d’une même table pour régler leur différend comme ce fut le cas en février 2001 (Accords de Fomboni) et ce après les vaines négociations d’Addis-Abeba, puis d’Antananarivo.

Présent à cette rencontre, le Ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, a mis l’accent sur le caractère « NATIONAL » des Assises et adressé une sévère mise en garde contre ceux qui pourraient être tentés de semer le désordre et la confusion en cette période.

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

*