Dr Hamidou Karihila: Secrétaire d’état chargé de la coopération avec le Monde Arabe

En vertu du décret 17-083/PR du 17 juillet 2017 relatif à  la nomination des membres du gouvernement, un secrétariat d’état chargé de la coopération avec le monde arabe a été rattaché au ministère des affaires étrangères, de la coopération internationale, de la francophonie, chargé des Comoriens de l’étranger. A l’issu de ce décret, le Dr Hamidou Karihila a été reconduit à ce poste.

Hamidou Karihila est né à Mbeni le 20 mai 1958. Sa carrière universitaire est riche en événement. La plupart de ses études supérieures sont faites dans des pays arabes. En  Arabie saoudite  en 1984 il décroche avec mention excellente à l’université islamique de Médine son diplôme supérieure de la langue arabe. En 1995 à l’Université Paris VIII, Karihila obtient un DEA sur les textes imaginaires et sociétés. Il a fallu attendre dix ans après pour décrocher son doctorat avec mention excellente en études islamiques à l’Université Omdourman au soudan. Sa thèse se basait sur « l’influence de l’islam sur la formation du comportement social aux Comores ». Ayant apprécié le travail effectué, le jury recommande une publication de ce travail. Avant de rentrer aux Comores en 1996, Karihila a enseigné la langue arabe à l’école communautaire des Comoriens à la Courneuve. En politique, de 1996 à nos jours où il occupe le portefeuille de secrétaire d’état chargé de la coopération avec le monde Arabe, Karihila n’a pas perdu du temps pour servir son pays. Il  débute comme chef de service des relations extérieures et de la traduction à la présidence de la république et ne cesse de graver les échelons. Un an après il devient conseiller privé du Président Mohamed Taki abdoulkarim avant d’être nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Comores auprès du Royaume d’Arabie Saoudite, de l’état du Qatar, du Koweit, de Bahreïn, du sultanat d’Oman et des Emirats Arabes Unis avec résidence à Riad. Avec ses fonctions d’ambassadeur, il assure aussi les fonctions de  Représentant des Comores auprès de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI). Auteur et écrivain incontestable, Hamidou Karihila a publié 5 œuvres toutes en langue arable dont  le dernier est « l’antagonisme de l’amour et du pouvoir: la sultane Djoumbé Fatima et la rivalité franco-omanaise sur l’ile de Mohéli » publiée en 2012 et dédicacée par le président comorien de l’époque Dr Ikililou Dhoinine et sa Majesté le Sultan Qaboosse, sultan d’Oman. le Docteur Karihila est marié et père de 4 enfants.