Vers un renforcement de la coopération bilatérale

L’ambassadeur du Canada aux Comores avec résidence à Dar es salam a été reçu lundi après-midi par le ministre des Affaires étrangères, Souef Mohamed El-Amine. Ils ont passé en revue la coopération bilatérale et souligné la nécessité de la renforcer encore davantage. «Nous aimerions bien que le Canada puisse avoir une présence physique aux Comores à travers l’ouverture d’une ambassade à Moroni », a déclaré le ministre, avant de faire état des divers appuis dont notre pays a pu bénéficier par le passé de la part de Montréal. Dans le cadre du projet d’émergence économique des Comores à l’horizon 2030, le chef de la diplomatie comorienne a demandé l’appui du Canada dans la formation des ressources humaines. «Nous comptons en moyenne chaque année environ 6000 bacheliers ; or la capacité d’accueil de l’Université des Comores n’est que de 1000 places. Il faut nous aider à résoudre cette équation », a-t-il plaidé.

Pour Souef Mohamed El-Amine, ce problème doit être pris au sérieux parce que «certains de ces jeunes pourraient bien partir dans des régions dangereuses et être la cible de réseaux terroristes. Il en va donc, pas seulement de la sécurité des Comores, mais du monde.» Il a aussi évoqué d’autres secteurs dans lesquels le Canada peut aussi investir, notamment la santé et la formation professionnelle.

A son tour, le diplomate canadien a souligné l’appartenance commune des deux pays à plusieurs organisations internationales dont l’Onu, la Francophonie, la Banque mondiale, etc. «Le Canada va peser de tout son poids pour que vous puissiez bénéficier des crédits nécessaires aussi bien à la Banque mondiale qu’au niveau de la Banque Africaine de Développement où nous avons ici et là un siège de directeur », a-t-il promis. Le Canada va également mettre en place des microprojets d’un montant de 20 000 dollars pour appuyer les structures qui travaillent dans les domaines de la lutte contre la violence faite aux filles, la promotion de l’égalité entre les sexes et le développement de l’artisanat comorien. L’ambassadeur du Canada a enfin sollicité le soutien des Comores dans certains dossiers internationaux comme sa candidature en tant que membre du Conseil de sécurité de l’ONU.

There are no comments yet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).

*